Bien-être

Running : se mettre à courir et ne plus s’arrêter

Ça y est, c’est décidé. Vous allez vous mettre à courir !

Vous êtes donc parti un matin motivé et un nouveau programme en main. C’était dur, vous avez tenu 10 minutes en marchant à mi-chemin mais vous avez tenu et vous pouvez être FIER.E.

Mais voilà, cela fait trois jours que vous avez fait votre première sortie et aujourd’hui, il pleut, il fait froid, et vous avez prévu de vous occuper de votre hamster. Attention ! Si vous nous n’y retournez pas assez vite, vous risquez de perdre le rythme, et de laisser au placard votre belle nouvelle résolution.

Alors comment garder la motivation ?


1. Se motiver pour se mettre à courir

Si il y a une chose que j’ai bien retenue de toutes mes tentatives de me mettre au sport, c’est qu’il n’est pas très compliqué de s’y mettre. Par contre le plus dur c’est de s’y tenir ! Et d’intégrer le sport à son mode de vie.

En effet, combien de challenges sportifs trouvés sur les réseaux sociaux avons-nous commencé sans jamais les terminer ? Le plus difficile, ce n’est pas de faire la première semaine mais bien de faire la seconde, et bien sûr de terminer le programme. Ce n’est pas non plus compliqué de suivre une séance d’une vingtaine d’abdos, mais bien de faire à nouveau cette séance, deux, trois, quatre fois, avant de pouvoir doucement mais surement augmenter le rythme.

Pour la course à pied c’est pareil. Je pense qu’il est important lorsqu’on débute d’apprendre à réfréner l’enthousiasme du jeune joggeur afin de rester motiver et ne pas se lasser. Pour entretenir la motivation, il vaut mieux commencer en douceur, avec des séances courtes mais régulières. Quand j’ai commencé la course à pied, je crachais mes poumons à chaque fois au bout de 10 minutes (je suis asthmatique pour ne rien arranger)… Alors je m’encourageais à garder mon rythme et à allonger chaque fois un petit peu plus mes séances. Idéalement, courir 1 à 2 par semaine est un objectif raisonnable et réalisable.


2. Rester à l’écoute de son corps

Dans tous les cas, peu importe le temps ou la distance parcourue, tant que ce rythme est VOTRE rythme. Se précipiter sans trop savoir où on va est aussi le meilleur moyen pour se blesser et se dégoûter définitivement de n’importe quel sport. Il est essentiel d’avancer à son rythme, et ne pas vouloir en faire trop de suite.

C’est vrai que quand on voit les photos de ses filles ultra canon et motivées qui courent 10km sourire radieux et enchaînent les marathons, on a envie de leur ressembler, de faire pareil. Mais voilà, personne n’est pareil car on a tous et toutes un corps, une endurance, un rythme diffèrent. Pour ma part, j’ai choisi de commencer le running avec 2 sorties courtes (déjà troooop longues pour mon niveau) en respectant la règle de ne pas augmenter la durée de la course de 10% du semaine sur l’autre. Pas toujours facile tant le corps donne l’impression de s’habituer vite à l’effort, comme si il suffisait d’ordonner à nos jambes de courir pour tenir un semi marathon. Mais non, il ne faut surtout pas oublier que la course à pied est un sport violent pour les articulations et qu’il est indispensable d’habituer progressivement son corps à l’effort.

La récupération après les séances est aussi essentielle : se reposer, pour mieux repartir !


3. Se fixer des objectifs

Il est plus facile de rester motivé en ayant un but ou en procédant par étape dans votre entraînement. Mais ceux-ci doivent avant tout être en accort avec vous et votre niveau.

Mon premier objectif a été de pouvoir courir sans m’arrêter pendant 30 minutes. J’ai mis deux mois pour y arriver, mais qu’est ce que j’étais fière ! Aujourd’hui, toutes mes séances sont de minimum 30 minutes non stop. J’ai choisi de ne pas me repérer par rapport à la distance parcourue mais plutôt par rapport aux temps afin de travailler mon endurance. Pour commencer en tout cas, on verra plus tard pour mes prochains objectifs !

Récompensez vos efforts ! J’ai commencé à courir en réutilisant mes très vieux joggings restés trop longtemps au fond du placard. Alors quand j’ai enfin atteint mes 30 minutes de courses chéries, je me suis offert ma toute première tenue de running ! Rien de tel qu’une tenue de sport jolie et confortable pour se sentir bien et continuer à être motiver.


4. Être régulier

Le plus difficile quand on pratique une activité sportive, c’est la régularité. Pour la course à pied, je pense que des séances 1 à 2 fois par semaine suffisent amplement (3 fois max). A adapter si on fait d’autres sports à côté. Mon objectif est d’aller courir deux fois par semaine. Pour le moment cela me convient car plus, je pense que cela me fatiguerait, mais si j’y vais c’est que du bonus !

Si vous souhaitez faire plus de sport, il vaut mieux compléter vos séances de running par du renforcement musculaire et une fois par semaine, une bonne séance d’étirement permettra à vos muscles de bien récupérer.


Enfin et surtout : FAITES VOUS PLAISIR !

LA BASE. Chausser des baskets vous réfutent? Courir est un concept trop flou pour vous? Ne vous forcez pas à courir. Les choix d’activités sportives sont vastes, il y a forcément celle qui vous convient.

Courir me fait du bien, au moral surtout car je me sens fière de réussir chaque fois ces petits exploits et parce que je sens que cela me rend plus tonique, plus en forme. C’est en gardant cela en tête que je parviens à chausser mes baskets et à m’autoriser cette demi-heure et surtout à y prendre plaisir.


En somme : écoutez-vous et profitez de chacun de ces moments que vous vous accordez !

Vous aimerez aussi