Bien-être & santé Healthy lifestyle

Comment soigner une entorse naturellement ?

Une entorse est une blessure très courante et le plus souvent bénigne. C’est un ligament, le tissu qui relie les os entre eux, qui est enflammé suite à un choc. En effet, une entorse se produit généralement lorsque le ligament est étiré ou tordu de manière excessive. Les entorses sont fréquentes aux chevilles, aux genoux et aux poignets.

Il est important de consulter un médecin en cas de douleur ou de suspicion d’entorse. Il vaut mieux traiter une entorse dès le début pour éviter qu’elle ne s’aggrave. En attendant, on regarde comment soigner une entorse naturellement.

Comment reconnaitre une entorse ?

Les signes les plus fréquents d’une entorse sont la douleur, l’enflure, la sensibilité. La douleur entraine généralement une perte de mouvement dans l’articulation concernée (oui ça fait mal!). Il peut également y avoir un bleu ou une ecchymose. La douleur peut s’aggraver lorsque vous essayez de bouger l’articulation affectée.

Soulager une entorse naturellement

Dans la plupart des cas, une entorse demande avant tout du repos. Pour soulager la douleur et l’enflure, appliquez vite de la glace sur l’articulation affectée. Et ce pendant les premiers jours après la blessure, au début de l’inflammation. Vous pouvez utiliser un pain de glace souple ou des petits pois congelés qui s’adaptent particulièrement bien à la forme des chevilles. Il faut également compresser et élever la zone inflammée. L’inflammation dure généralement 48h à 72h pendant lequel il faut éviter toute activité et laisser reposer les articulations.

Passé ce délais, il est important de recommencer à marcher et bouger. En effet, le mouvement aide les articulations à se remettre, à condition que vous n’ayez plus mal, bien sûr. Si la douleur persiste, consultez un médecin le plus rapidement possible.

Des remèdes naturels comme les huiles essentielles peuvent aider à accélérer la guérison. L’huile essentielle d’Hélychrise italienne est particulièrement recommandée. Anti-inflammatoire, elle peut aider à réduire l’inflammation et la douleur associées à diverses affections, telles que les entorses, les douleurs articulaires et les rhumatismes. Elle peut aider à soulager les spasmes musculaires et les crampes. Appliquer quelques gouttes sur l’entorse en faisant pénétrer. Eviter de “masser” les articulations pour ne pas accentuer l’inflammation. L’huile d’arnica est également recommandée application sur la zone enflée. Elle est anti-inflammatoire et soulage les douleurs musculaires et articulaires.

Pour soulager la douleur et l’enflure, on peut utiliser des herbes anti-inflammatoires comme la camomille, le curcuma ou l’arnica. Pour améliorer la circulation sanguine et la récupération des tissus, on peut utiliser des huiles essentielles comme la lavande, le romarin ou le gaulthérie.

Le réflexe : Consulter un médecin en cas de doute

Le médecin peut vous prescrire des anti-inflammatoires pour réduire l’inflammation. Il est également important de s’abstenir de toute activité qui pourrait aggraver la blessure et d’utiliser un bandage pour maintenir l’articulation immobile. Le repos, la physiothérapie et la rééducation peuvent également être recommandés pour récupérer la mobilité et la force de l’articulation affectée. Demandez conseil à votre médecin.

En prévention : réduire les risques d’entorse

Il y a plusieurs façons de se faire une entorse. Elles peuvent être dues à des mouvements brusques ou les torsions excessives d’une articulation, comme après une chute ou un coup. Pour réduire le risque d’entorse, pensez à bien vous échauffer avant toutes activités physiques et à porter des chaussures adaptées.

N’oubliez pas : même si une entorse est souvent bénigne et peut-être guérie avec du repos, consultez votre médecin en cas de doute ou de douleurs persistantes.


Qui ne s’est jamais fait d’entorses, levez la main, bande de chanceux ?

Je dois avouer que jusqu’à il y peu, moi aussi, je pouvais lever la main… Et puis je me suis faite une entorse à la cheville, en sortant de mon bureau 😓 (Je vous passe les détails du pourquoi du comment parce que ce n’est pas hyper glorieux).

De mon côté, l’entorse n’était pas grave, je pouvais marcher, tant bien que mal, mais je ne pouvais pas bouger la cheville.

  • Premier réflexe : REPOS immédiat.
  • Deuxième réflexe : on applique du froid, de la glace, sous forme de pain à glace souple pour moi, mais on m’a conseillé le paquet de petits pois surgelés. Un must-have askip’.
  • Troisième réflexe : les huiles essentielles. J’ai appliqué rapidement de l’huile essentielle d’hélichryse Italienne. Elle calme l’inflammation et soulage toutes sortes de coups et d’ecchymoses. J’ai également appliqué un petit mélange d’huile d’arnica et d’huile essentielle de gaulthérie

Petite précision : on fait pénétrer mais on ne masse pas sous peine d’aggraver l’inflammation.

Quatrième réflexe : combo netflix, chocolat and chill le temps que l’inflammation dure, généralement de 48h à 72h.

Passé ce délai, on n’a plus mal donc il faut recommencer à marcher pour faire travailler les articulations. On peut également faire quelques petits étirements (en écoutant son corps, of course).

Vous aimerez aussi