Conso Culture Ecologie Société & Actu

Comment les énergies renouvelables et de récupération facilitent la conversion énergétique ?

Avec le dérèglement climatique, sortir de notre dépendance aux ressources fossiles est indispensable. Le chauffage est fortement émetteur de gaz à effet de serre. Il existe des solutions en utilisant des énergies locales pour se chauffer de façon écologique. Utiliser des sources d’énergies renouvelables (comme la biomasse ou la géothermie) fait partie des solutions qu’a choisi de privilégier le groupe Coriance, une entreprise française spécialisée exclusivement dans la création, le développement et l’exploitation des réseaux de chaleur ​​et de froid urbains alimentés par des énergies renouvelables et de récupération (EnR&R).

Photo de couverture : Crédit photo dominique Dugay – Coriance Toulouse

Coriance : Pour encourager la conversion énergétique dans les territoires

ENERIANCERéseau de chaleur de Toulouse.

Coriance accompagne depuis plus de 20 ans les collectivités territoriales dans leur conversion énergétique. Le mix énergétique de Coriance (composé de géothermie, de biomasse et de valorisation d’énergie de récupération) est actuellement le mix énergétique le plus vert de la profession (plus de 65 %). Au-delà des avantages environnementaux que représentent les réseaux de chaleur urbains, ils permettent aussi de lutter efficacement contre la précarité énergétique. En effet, la facture des habitants est réduite puisque les tarifs sont compétitifs et stables dans le temps (contrairement aux prix fluctuants des énergies fossiles comme le gaz).

L’exemple de Toulouse : L’hôpital de Purpan se raccorde au réseau de chaleur 

J’ai notamment un bon exemple dans ma ville, à Toulouse, puisque Coriance raccorde actuellement l’hôpital de Purpan à son réseau de chaleur. Il s’agit du 1er réseau de chaud et de froid en France alimenté à 100% par de l’énergie de récupération. Coriance réalise également une extension du réseau de chaleur dans l’éco-quartier de la Cartoucherie.

Autres engagements :

Coriance s’engage également auprès des collectivités locales en réalisant notamment des opérations de reboisement ou encore en installant des espaces biodiversités dans ses chaufferies.

Découvrons ensemble les énergies renouvelables et de récupération valorisées par Coriance et comment celles-ci peuvent s’intégrer dans la conversion énergétique des territoires.

Coriance - La Cartoucherie Toulouse
Quartier La Cartoucherie à Toulouse

Géothermie :

La géothermie représente 15% du mix énergétique de Coriance. Elle consiste à récupérer de l’eau chaude (entre 65° et 85°), issue de sources de chaleur localisées en profondeur.

Cette eau chaude sera ensuite valorisée en chaleur dans une centrale géothermique. Une fois la chaleur extraite, l’eau est systématiquement rejetée dans la nappe où elle sera chauffée de nouveau. C’est donc une source d’énergie renouvelable et non polluante. De plus, elle ne produit aucun rejet ou nuisance.

La biomasse :

La biomasse représente 27% du mix énergétique de Coriance. La biomasse (bois-énergie) est une énergie produite à partir du bois. Il s’agit d’une énergie renouvelable et locale, sans danger pour les forêts. En effet, le bois utilisé pour produire de la biomasse provient de l’entretien des forêts, des travaux paysagers et des bois en fin de vie de l’industrie. Ainsi il s’agit de valoriser des parties des arbres (on appelle cela des rémanents) déjà exploitées dans d’autres secteurs comme l’industrie. Si les rémanents ne sont pas réutilisés, ils se décomposent en forêt où ils vont naturellement rejeter le CO2 capté tout le long de la vie de l’arbre.

Energie de récupération sur traitement des déchets

Elle représente 23% du mix énergétique de Coriance. C’est cette énergie qui est utilisée dans ma ville, à Toulouse. Elle permet de chauffer l’équivalent de 16 900 logements ce qui permet d’éviter 43 400 tonnes de CO2 chaque année, soit l’équivalent des émissions de 36 160 voitures !

En incinérant nos déchets non recyclables, il est possible de les valoriser pour produire de l’énergie. On évite ainsi de les enfouir. La chaleur est alors récupérée pour alimenter un réseau de chaleur ou de froid, comme à Toulouse !

Le développement des réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables et de récupération, comme le fait Coriance, permet de réduire les émissions de gaz à effets de serre et l’utilisation des énergies fossiles, et donc de participer à la lutte contre le réchauffement climatique.


Pour en savoir plus :
Le groupe Coriance
Réseau de Toulouse 

Autre source :
ADEME

Article écrit en partenariat avec Coriance, merci à eux de nous faire découvrir leur métier

Vous aimerez aussi