Conso Green Conso Zéro déchet

Comment choisir des pinces à linge écoresponsables et durables ?

Dans la lutte contre le plastique, ce fléau écologique, il y a parfois des objets en plastique auxquels on pense peu mais qui finalement font partie de notre quotidien. J’ai nommé : les pinces à linge ! En ce qui me concerne, je les ai toujours connues en plastique, mais c’est en voyant qu’elle finissent constamment par se casser que j’ai eu envie de regarder ce qui se faisaient comme pinces à linge écoresponsables et durables.

Les pinces à linge en bois

Les pinces à linge en bois ont longtemps dominées le marché avant d’être détrônées par celles en plastique.

Inconvénient : le bois humide peut laisser des traces sur le linge, surtout si vous l’étendez à l’extérieur. Le bois peut moisir et donc abimer le linge. En fonction de leur fabrication, les pinces à linge en bois peuvent être cassables.

L’alternative durable : les pinces à linge en inox

L’inox ou acier inoxidable est un matériau qui se veut peu sensible à la corrosion et donc ne se dégrade pas. Les objets en inox ont donc la particularité d’être durable. C’est également un matériau recyclable et qu’on fabrique en France.

Les pinces à linge en inox sont donc généralement solides et adéquates pour résister à différentes températures et niveau d’humidité. Elles ont l’avantage de ne pas rouiller, et donc de ne pas tacher le linge.

En outre, les pinces à linge en inox seront aussi bien adaptées à un séchage à l’intérieur qu’à l’extérieur.

La marque de pinces à linge en inox et made in France

  • Pincinox : les lecteurs d’Instagram ont été nombreux à me parler et à valider ce fabriquant français de pinces à linge en inox. Elles sont solides, durables et plutôt sympas.

Que faire de ses pinces à linge en plastique ?

Les garder tout simplement ! Si elles sont encore être en état d’être utilisées bien sûr. Donc si vous en avez à la maison et qu’elles vous conviennent, nul besoin d’acheter des nouvelles pinces à linge écoresponsables. Il n’y a rien de plus écolo que ce qu’on possède déjà. Si vous n’en avez plus l’utilité et qu’elles sont encore fonctionnelles, vous pouvez les vendre (LeBonCoin…), ou les donner (Geev).

Les pinces à linge en plastique sont celles qu’on retrouve le plus sur le marché. Elles permettent une grande variété de tailles, de forme, de couleurs… Mais bon marché elles se cassent très facilement, et le ressort en métal peut finir par rouiller avec l’humidité. De plus, elles ne sont pas recyclables donc une fois cassée, il faut les mettre dans les déchets ménagers.

Quid du plastique recyclé ?

Si le plastique recyclé est mieux que le plastique vierge, le recyclage a ses limites : le plastique n’est pas recyclable à l’infini et perd en qualité (il est généralement mélangé à d’autres types de matériaux). Réduire notre consommation de plastique est donc largement préférable.

Choisir des matériaux durables est nécessaire pour diminuer sa consommation : on fait des achats qui vont durer dans le temps et qui permettent sur la durée de diminuer nos déchets.

Du coup, on évite les pinces à linge en plastique ? 😀

Lire aussi :
Comment recycler les cintres dont je ne me sers plus ?

Vous aimerez aussi