Billets d'humeur Société & Actu

25 Février 2022

Je me suis pas mal demandée ce que j’allais poster.

Des infos sur l’actualité ? Des messages d’espoir ? Ou complètement autre chose pour se changer les idées ?

Une grande partie de mon mindset repose sur ma créativité et mon inspiration.

Mais comme je me sens assez concernée par le monde dans lequel je vis, quand le monde va mal, je perds tout. 

En fait, j’ai très peur pour la suite. Moi qui prenait beaucoup de recul émotionnellement sur l’éco-anxiété et sur l’urgence écologique, l’idée d’une guerre mondiale me semble complètement insoutenable. Je garde cet espoir fou que ce n’est qu’un mauvais cauchemar et que tout ça va se terminer très vite.

2020, 2021 et maintenant 2022… Quand on pensait que ça ne pouvait pas être pire, finalement ça l’est. 

Parfois j’ai envie que les réseaux sociaux restent une bulle de protection dans laquelle on peut se réfugier ensemble quelques heures le temps d’oublier que dehors on a peur. J’ai vu passer beaucoup de posts humoristiques, des vidéos drôles sur la situation, et quelque part ces vidéos me font rire à moi aussi. Je me cache derrière l’insouciance et l’impression d’un mauvais rêve. Et puis mon rire devient cynique, ma gorge se serre d’inquiétude et je me demande si on va pouvoir continuer à en rire longtemps. Il s’agit de vies humaines. Des vies de nos voisins, de nos amis, et peut être bientôt de nos vies.

Et je n’arrive même pas à me positionner sur ce qu’il se passe. D’abord parce que je n’y connais pas grand chose et que cette situation va bien au-delà du prisme de ma petite vie. Alors je me contente d’espérer, de rester positive, d’entretenir l’illusion que les choses vont s’arranger d’elles-mêmes. 

Mais je n’ai pas envie de porter des œillères. J’ai envie de comprendre, de croire en la diplomatie. J’ai envie d’agir aussi.

Agir ok mais pour faire quoi ? 

Une chose est sûre, je déteste la violence. Je hais l’injustice. Mais ce que je ressens ne sert à rien dans cette situation.

Je pense à mon arrière grand-mère qui fête ses 92 ans et me conseille de commencer à faire des réserves de nourritures.

Et puis je me recentre sur mon quotidien. 

Et vous en ce moment : comment allez vous ?

Vous aimerez aussi