Alimentation Eco-gestes Environnement Healthy lifestyle

Recycler nos aliments avec le compostage

La nature est extrêmement bien faite. Tout ce qu’elle est capable de produire est biodégradable. En effet, les plantes, les fruits, les légumes sont des déchets organiques. Lorsqu’ils tombent sur le sol, ils se décomposent de manière à disparaître naturellement. C’est ce processus naturel qui a inspiré le compostage.


Le compostage : Comment ça marche ?

Le compostage est un processus de transformation des déchets organiques et biodégradables grâce au travail de micro-organismes. Aujourd’hui, nous avons développé de nouvelles techniques pour composter. Grâce à celles-ci, nous sommes capables de produire du compost de qualité, plus rapidement et sans les inconvénients des odeurs de décomposition.

Bon à savoir

Le tri à la source des biodéchets sera généralisé d’ici 2025. Cela signifie que tous grands les producteurs devront adopter des mesures pour limiter leurs déchets. Ils devront séparer les déchet organiques des déchets non recyclables et les valoriser, soit par compostage, soit par méthanisation.


Que mettre dans mon composteur ?

L’avantage du compostage, c’est qu’on peut y mettre une grande partie de nos déchets alimentaires.

Tous les déchets organiques d’origine végétale peuvent être compostés. Par exemple, nous pouvons y mettre les fruits et légumes et les coquilles d’oeufs, mais aussi les restes de repas d’origine végétale (riz, pâtes…). De plus, on peut y mettre les plantes vertes et restes de bouquets, l’herbe fraiche, mais aussi marc de café, papiers journaux, ou les boites à oeufs.

En revanche, toutes les matières non dégradables ne se compostent pas. Il s’agit notamment du papier, du plastique, des bois traités ou des restes alimentaires d’origine animale.


Réduire nos déchets ménagers et autres avantages

En France, 30% de nos ordures ménagères sont organiques et donc facilement recyclables. Nous avons déjà bien intégré les poubelles de tri pour recycler le papier, le verre et le carton. Le compostage, quant à lui, est un excellent moyen de réduire les déchets ménagers qui sont de plus en plus nombreux.

Composter permet également de réduire l’utilisation des sacs poubelles et de réduire votre empreinte écologique puisqu’il permet de réduire la quantité des déchets transportés jusqu’aux centrales de traitement.

Enfin, le compost obtenu peut être utilisé comme engrais naturel dans vos jardins, vos potagers ou pour vos plantes d’appartements. En plus de faire un geste pour l’environnement, vous faîtes des économies !


Le compostage en ville

Si vous avez envie de composter, mais que vous n’osez pas vous lancer seul ou que vous n’avez pas la place chez vous, vous pouvez installer un composteur collectif au pied de votre immeuble ou dans votre quartier. N’hésitez pas à vous informer auprès de la Mairie, plusieurs villes mettent à disposition gratuitement des composteurs aux citoyens qui en font la demande. Pour installer un composteur dans une copropriété, il faut l’accord de l’assemblée générale.

Il vous faudra désigner un groupe de volontaires chargés de veiller au bon fonctionnement du compost et d’organiser la récolte. L’entretien est assez facile, il suffit de remuer régulièrement pour aérer le compost, tout en l’humidifiant légèrement.  En pratique, chez vous, vous pouvez utiliser une petite poubelle hermétique. Celle-ci vous permettra de stocker les déchets organiques quelques jours avant de les déposer au compostage.

On s’y met ensemble ? 😄


Pour en savoir plus

Le site de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie): https://www.ademe.fr/expertises/dechets/passer-a-laction/valorisation-organique/compostage

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *