Beauté Bien-être & santé Healthy lifestyle

Guide : repérer les ingrédients à éviter dans les cosmétiques

Bon nombre de nos cosmétiques contiennent des ingrédients synthétiques, mais surtout controversés. Issus de transformations chimiques, souvent polluantes et toxiques pour l’organisme, voici quelques ingrédients à éviter dans les cosmétiques.

Bon à savoir : lorsqu’on fait une transition capillaire vers une routine plus naturelle (sans silicone, sulfate etc…), les cheveux ont besoin d’un temps d’adaptation pour retrouver leur vraie nature. Vous pouvez avoir l’impression les premiers mois d’avoir des cheveux plus ternes et fatigués, mais ce n’est que le résultat des années de traitements chimiques et occlusifs. Il va falloir s’armer de patience et leur apporter les bons soins hydratants et/ou nourrissants pour retrouver des cheveux en bonne santé.


Les silicones

Pourquoi les éviter ?

Les silicones sont utilisés car ils apportent douceur et élasticité à la matière. Cependant, même s’ils peuvent donner l’impression d’une peau plus douce et plus lisse, ils sont contre-productifs et même occlusifs. En effet, les silicones laissent un film sur la fibre capillaire ou la peau qui va les empêcher d’absorber les autres soins. Ils n’ont aucun intérêt si ce n’est d’être de vrais “cache-misère”.

Si les silicones ne sont à priori pas considérés toxiques, certains silicones comme le cyclotetrasiloxane ou le cyclopentasiloxane sont controversés car potentiellement cancérigènes.

Ce sont aussi des ingrédients non biodégradables qui polluent l’environnement, en se retrouvant dans les eaux usées.

Repérer les silicones

Des silicones, il y en partout : crèmes, sérums, shampoings, après-shampoings… Pour les reconnaitre, repérez les suffixes :

  • – xane
  • – one
  • – ane
  • – thicone
  • – thiconol

Le plus connu est le diméthicone.


Les sulfates

Pourquoi les éviter ?

Utilisés pour faire mousser et rendre la texture plus agréable, les sulfates sont aussi irritants, asséchants et peuvent provoquer rougeurs et démangeaisons. En plus, ils ne sont pas biodégradables et sont donc à éviter.

Repérer les sulfates

On peut les trouver dans de nombreux cosmétiques : shampooing, nettoyant visage, gel douche, huiles, dentifrice… Ils sont sont utilisés en tant que tensioactifs (pour disperser un corps gras dans de l’eau) ou colorants. Pour les repérer, ils contiennent généralement le mot “sulfate”. Exemple :

  • Sodium Laureth Sulfate (SLES)
  • Sodium Lauryl Sulfate (SLS) (autorisé dans les cosmétiques bio)
  • Amonium Lauryl Sulfate (ALS) (autorisé dans les cosmétiques bio)
  • Magnésium Sulfate
  • Toluene 2,5 Diamine Sulfate
  • Aluminum Sulfate
  • 2-Chloro-Phenylenediamine Sulfate

Les huiles minérales

Pourquoi les éviter ?

Les huiles minérales sont ici de la pétrochimie : ce sont des corps gras dérivés du pétrole. Elles sont utilisées car en déposant un film occlusif sur la peau, elles empêchent l’eau de s’évaporer, ce qui prévient contre la déshydratation. Cependant, elles sont irritantes, comédogènes et polluantes. Elles n’ont aucun intérêt pour la peau alors qu’elles sont potentiellement toxiques et néfastes pour l’organisme. Encore un leurre donc, il vaut donc mieux les remplacer par des huiles naturelles.

Repérer les huiles minérales

On les retrouve beaucoup dans les baumes à lèvres (13% en contiennent) ou les rouges à lèvres, mais aussi dans les crèmes solaires, des produits pour bébé… Pour les repérer :

  • paraffin
  • petrolatum (vaseline)
  • polybutene
  • synthetic wax
  • polyethylene
  • mineral oil

Les BHA et BHT

Pourquoi les éviter ?

Antioxydants synthétiques, les BHA et BHT sont souvent utilisés dans les cosmétiques mais ils font polémiques car suspectés comme perturbateurs endocriniens. Ils sont aussi accusés d’être allergènes.

Repérer les BHA et BHT

Pas de surprises, ce sont ici leur nom : BHA et BHAT.


Les parabens ou parabènes

Les parabens sont des conservateurs, souvent utilisés car très efficaces. Cependant, ce sont aussi des perturbateurs endocriniens et sont très allergisants. Ils sont même suspectés d’être cancérigènes.

Repérer les parabènes

Les parabens sont très présents dans les produits de beautés, les crèmes ou le maquillage. Ils portent le suffixe “paraben” (exemples : butyl paraben, Methyl paraben, ethyl paraben, isobutyl paraben…)

Bon à savoir : attention aux mentions “sans paraben” qui peuvent cacher l’utilisation d’autres substances potentiellement toxiques. Regardez bien la composition des ingrédients.


Autres ingrédients à éviter dans les cosmétiques

Les benzophénones, sont des filtres solaires anti-UV synthétiques mais suspectés d’être des perturbateurs endocriniens et des allergènes.

Les nanoparticules sont également très controversées car elles sont suffisamment petites pour pénétrer la peau. On n’a pas de recul sur leur impact sur leur santé. Or dans les crèmes solaires bio, les filtres UV chimiques (comme l’oxybenzone et l’octocrylène) sont souvent remplacés par des filtres minéraux comme le dioxyde de titane ou l’oxyde de zinc qui en contiennent.

Utilisés dans les déodorants, les sels d’aluminium sont des perturbateurs endocriniens et sont cancérigènes.


Pour bien comprendre la composition de vos cosmétiques : téléchargez INCI Beauty

L’application INCI Beauty analyse directement la composition des cosmétiques. À télécharger sur Google Play ou sur l’appstore.


Maintenant que vous savez comment repérer les ingrédients à éviter dans les cosmétiques, choisissez vos cosmétiques éthiques et naturels et sans plastiques, afin qu’ils soient les plus respectueux possibles de votre peau et de notre environnement.


Sources : Slow cosmétique, INCI beauty, CosmeBio

Vous aimerez aussi