Choisir mes poêles et casseroles a été un passage déterminant dans ma « vie d’adulte ». Et encore, j’ai la chance d’avoir des parents qui m’ont donné beaucoup de leurs anciens ustensiles de cuisine ou des appareils électriques dont ils ne se servaient plus. J’ai donc pu équiper ma cuisine avec de la seconde main. Mais la vie des poêles et des casseroles conventionnelles étant limitées dans le temps, il ne m’a pas fallu longtemps avant de devoir les remplacer.

J’ai compris que j’avais passé un cap lorsque j’ai fait les soldes pour m’acheter deux superbes poêles avec revêtement en « pierre » d’une marque grand public. Du haut de mes 26 ans, j’ai davantage craqué pour la couleur orange pétard (assortie à ma cuisine) que pour le prix affiché à -50%. 4 ans plus tard, mes poêles sont dans un état lamentable et je m’interroge sur ce que j’ai pu faire de mal pour qu’elles soient déjà bonnes à jeter.

Breaking news : les poêles conventionnelles (et d’autres ustensiles de cuisine) ne sont pas toujours faites pour durer ! Et pire, certains matériaux sont dangereux. On fait le point.


Le problème des poêles et casseroles conventionnelles

Comme dans la plupart des cas, dès que le prix d’un produit est bas et trop accessible, la qualité est moins bonne. Voire le produit contient des matériaux potentiellement nocifs pour la santé. Bien choisir le revêtement et les matériaux de ses ustensiles de cuisine est donc important pour l’environnement mais surtout pour la santé.


Les matériaux à éviter ++

  • Le téflon : c’est un revêtement utilisé pour les casseroles et les poêles afin de ne pas faire accrocher les aliments. Le problème c’est qu’il contient du PFOA, une substance cancérigène et hyper dangereuse pour la santé. Lorsqu’on chauffe la poêle cette substance se propage dans les aliments mais pas seulement ! On la retrouve ensuite dans les eaux usées et dans les sols. De nombreux scandales ont explosé concernant le téflon : les molécules s’incrustent dans les cellules à tel point que « 99% des habitants de la planète présentent des traces de cette molécule dans leur sang. » Tout bonnement effrayant.
  • L’aluminium : C’est un matériau qui ne dure pas dans le temps. Il existe des controverses au sujet des particules d’aluminium qui peuvent migrer vers les aliments pendant la cuisson.
  • La céramique : selon la provenance et la fabrication, ils peuvent contenir de l’aluminium et des métaux lourds. Si le modèle est fabriqué en France, elle ne doit pas en contenir. Attention tout de même car, la céramique est fragile, à entretenir avec soin.

Bien choisir ses poêles et casseroles : Quelles matières privilégier ?

  • L’inox : En plus d’être un matériaux plus sain, l’inox est aussi solide et durable dans le temps. Il préserve les qualités gustatives et nutritionnelles des aliments. Il est conseillé d’utiliser de l’inox 18/10 (acier chirurgical), composé à 18 % de chrome et 10 % de nickel. De plus, l’acier inoxidable est recyclable à 100%.
  • La fonte : Choisissez de la fonte naturelle. C’est une matière durable et solide dans le temps. Par contre c’est une matière assez lourde.

Bon par contre, on ne va pas se mentir : ces matériaux ont un coût. Mais même si cela représente un certain budget sur le moment, il faut le voir comme un investissement sur le long terme. Si vous entretenez correctement vos poêles et vos casseroles, vous n’aurez pas besoin d’en changer de sitôt. 😉

Cristel - Choisir ses poêles et casseroles

Quelle marque j’utilise ?

J’ai eu la possibilité de tester les poêles de la marque française Cristel, engagée pour une cuisine saine, et je n’ai pas été déçue ! Moi qui ne suis pas très cuisine, je prends plaisir à cuisiner dans de l’inox. J’ai déjà pour projet de compléter les ustensiles qui me manquent avec des produits de la même marque. Pour lire mon retour d’expérience, rendez-vous ICI.


Bien entretenir ses ustensiles de cuisine

Pour augmenter la durabilité de vos articles de cuisine, il est indispensable de bien les entretenir, en prenant en compte les spécificités des différents matériaux. Pour cela, respectez bien les conseils d’entretien et d’utilisation fournis.

Utilisez un produit vaisselle doux (et pas d’eau de javel !) et utilisez une éponge non abrasive, pour éviter de rayer ou de détériorer le revêtement de votre poêle. Pour enlever les taches les plus coriaces, diluez quelques gouttes de citron ou de vinaigre dans de l’eau bien chaude.


Sources :


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *