Climat Conso Environnement Société & Actu

Pourquoi il faut arrêter les pailles en plastique ?

Chaque jour, un milliard de pailles est jeté dans le monde. Objets à usage unique, elles sont difficilement recyclables. On les retrouve souvent jetées dans la nature, en particulier dans les océans. Une vidéo dans laquelle on retire une paille dans la narine d’une tortue avait beaucoup fait parler d’elle il y a quelques temps. Les pailles en plastique sont le 7ème déchet le plus ramassé en bord de mer mais ne représentent finalement qu’une petite partie des déchets plastiques présents dans les océans (4%). Pour arrêter les pailles en plastique, préférez les alternatives biodégradable ou réutilisables.


Le plastique, ce fléau écologique

L’utilisation des plastiques a été multipliée par 20 durant le demi-siècle dernier. Parmi eux, les bouteilles en plastique, dont 1 million sont vendues chaque seconde dans le monde. Mais 79% des déchets plastiques depuis 1950 ont fini dans des décharges, dans la nature, ou dans les océans.

Dans les océans : un continent de plastique

5000 milliards de plastique sont dans les océans. Chaque année 600 000 tonnes de plastique sont rejetées dans la mer Méditerranée. On retrouve également en très grande quantité des filets de pêche, qui se désagrègent ou se retrouve entier dans les océans, menaçant ainsi la faune marine.

Quelque part dans l’océan pacifique existe un 7ème continent ! En fait ce n’est pas vraiment un continent mais on l’appelle ainsi car près de 80 000 tonnes de déchets s’accumulent sur 1.6 millions de km2. Au niveau des déchets, il y a de tout : des sacs, des bouteilles, des emballages, des filets de pêche mais on y retrouve surtout des micros particules de plastique, invisibles à l’oeil nu.

D’ici 2050, il y aura plus de plastique que d’animaux dans nos océans.

Le plastique tue les animaux marins. En plus de polluer les eaux et d’envahir l’habitat des animaux marins, ces déchets tuent la biodiversité, et notamment les animaux qui les confondent avec de la nourriture. Près de 700 espèces d’animaux marins ont déjà ingéré du plastique ou ont été piégés dedans. Et les conséquences sont tout aussi désastreuses pour nous qui pêchons et mangeons ces animaux nourris au plastique.

C’est pourquoi il est urgent que les gouvernements et grandes entreprises trouvent des solutions concrètes pour que nos déchets plastiques cessent de se retrouver dans la nature.


Les gouvernements réagissent et interdiront les objets en plastique en usage unique

En 2021, l’Europe interdira les pailles en plastique et les coton-tiges. En France, la loi anti-gaspillage prévoit aussi de supprimer l’utilisation du plastique à usage unique, à commencer au 1er Janvier 2021 avec l’interdiction des couverts en plastique, des assiettes jetables, des gobelets, des touillettes et des pailles. Nous pouvons quand même anticiper et ne pas attendre l’application de la loi avant de refuser le plastique à usage unique et arrêter les pailles en plastique.

du plastique jetable vendu comme réutilisable - zéro waste france - pourquoi faut-il arrêter les pailles en plastique

En effet, c’est un bon début mais loin d’être suffisant. Il faut une diminution drastique de la production de plastique. A l’échelle individuelle, il nous faut refuser le plastique à chaque occasion. Ne vous laissez pas leurrer pas les mentions “réutilisables” qu’on peut maintenant voir sur les couverts en plastique. Le plastique est un fléau contre lequel on doit tous se battre.

Bon à savoir : une très grande partie des déchets plastiques étant due à la pêche commerciale, diminuer sa consommation de poisson est aussi important.


Sources :

  • En 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans – Sciencesetavenir
  • La guerre des pailles : la lutte pour débarrasser les océans du plastique – nationalgeographic
  • Environnement : un milliard de pailles en plastique jetées chaque jour dans le monde – francetvinfo.fr
  • Le platique en 10 jours – nationalgeographic
  • Chaque année 600 000 tonnes de plastique sont rejetées dans la mer Méditerranée – WWF
  • 1,6 million de km2, 80 000 tonnes de déchets : le continent « plastique » est monstrueux – La relève et la peste
  • 640.000 tonnes de matériel de pêche sont abandonnées en mer chaque année – Futura Sciences
  • La Pollution du Plastique dans le Monde en 10 Chiffres – Jobsense

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *